Royal Air Maroc : Vol retardé & Indemnité

Vol en retard, une situation terrible pour les passagers aériens:

La compagnie aérienne Royal Air Maroc dessert de nombreuses destinations en Europe, ce qui signifie qu’elle est concernée par le règlement européen 261/2004 qui condamne les transporteurs aériens à indemniser financièrement leurs passagers en cas de lésion.

Au départ d’un aéroport aérien quelconque en Europe, ou plus précisément, un aéroport qui se situe dans un pays UE, certains vols peuvent connaitre des retards. Ce problème auquel les passagers sont confrontés fréquemment peut être provoqué par une panne de l’appareil, absence de pilotes ou du personnel de bord, …

Dans une situation pareille, le transporteur marocain offre une prise en charge total aux passagers qui se trouvent coincés dans l’aérogare, en attendant que la panne soit réparée ou le problème lié au manque des membres d’équipage soit réglé.

Toutefois, l’attente à l’aéroport peut être plus longue que celle prévue  par le transporteur et par ses passagers. Dans une telle circonstance, les voyageurs peuvent avoir l’opportunité d’avoir une indemnité.

 

Les retards excessifs donnent lieu à la réparation :

Les choses commencent à bouger, mais après trois heures de retard ! Pour les passagers aériens, ce délai est suffisant pour revendiquer un dédommagement monétaire.

Même si les retards sont causés par Royal Air Maroc, celle-ci fait semblant d’être victimes de circonstances qu’elle n’est pas en mesure de les contrôler. Elle peut par exemple indiquer que le retard provoqué est le résultat de l’apparition de forces majeures à l’image des conditions climatiques empêchant le décollage de l’avion, …

Les passagers ont droit de se plaindre d’avoir été retardés par leurs compagnies aériennes, particulièrement si le désagrément découle d’un problème interne à la RAM. Et pour cela, les passagers doivent vérifier et assurer que les arguments et explications fournies par leurs compagnies aériennes pour justifier le retard, ne sont pas inventés.

Ils ouvrent accès à l’indemnité forfaitaire, les vols qui sont touchés par des problèmes techniques ou par d’autres problèmes qui ne sont pas indépendants de la volonté de la RAM à l’image des grèves de pilotes et les membres constituant le personnel navigant commercial.

À l’aéroport, et en communiquant avec les passagers retardés, attendant toujours que la porte d’avion soit ouverte pour embarquer et s’envoler vers leur destination, les agents de la RAM peuvent fournir des explications aux voyageurs frustrés. Pour argumenter que la lésion est accidentelle et imprévue, ils peuvent invoquer une circonstance exceptionnelle, de quoi la compagnie peut échapper et éviter de compenser ses clients.

 

Être dédommagé rapidement par son opérateur? Contacter des experts juridiques en ligne

Elle apparait comme la meilleure solution pour assurer une meilleure défense de ses droits  en évitant toute perte de temps et de l’argent également.