Lufthansa : Remboursement en cas de vol annulé

Remboursement : Les conditions de Lufthansa

Une compagnie aérienne a cessé ses activités, a annoncé l’arrêt de ses services, ou a tout simplement annulé ses vols à cause d’un problème lié à sa flotte, …

En recevant une telle mauvaise nouvelle, les passagers pensent surement à leurs billets d’avion, à l’argent qu’ils aient versé pour réserver leurs sièges en avion, … ils veulent se faire rembourser le plus rapidement possible.

Lufthansa assure à ses clients qu’elle préserve leur argent. Toute personne qui dispose d’une réservation valide, est qui était enregistrée avant l’heure finale doit prendre contact avec un agent de la compagnie allemande, et demander l’obtention d’un remboursement.

Le paiement s’effectue habituellement dans un délai de sept jours. Si aucune n’action ne se passe en dépassant ce délai, le passager doit reprendre contact avec les conseillers de Lufthansa pour se renseigner à nouveau sur le remboursement de son vol.

À hauteur d’un voyage non réalisé, on peut récupérer l’argent auquel le passager devait s’acquitter pour régler le coût de sa réservation. Toutefois, l’échec d’un voyage ou d’une opération de déplacement en avion peut causer des désagréments aux voyageurs, ça suffit pour eux pour revendiquer un dédommagement.

à qui adresser sa réclamation : Au personnel de la compagnie privée mettant à la disposition de ses clients plusieurs support de contact :

Tél : 0892.231.690

Email : customer.relations@lufthansa.com

 

Billet réservé auprès d’une agence de voyage:

Votre embarquement vous est refusé en raison d’une surcharge détectée à bord de l’avion ? C’est au voyagiste prenant en charge l’achat et la sélection de votre siège de réclamer le remboursement à votre opérateur.

Vous avez droit à une prise en charge comprenant l’orientation à l’aéroport, la nourriture et moyen de communication (tél+sms). Tant que le retard n’a pas dépassé les cinq heures, vous n’avez pas la possibilité d’annuler votre réservation.

 

Le dédommagement financier ou l’indemnité compensatoire :

Les passagers lésés peuvent faire jurisprudence contre leur transporteur si ce de dernier refuse de répondre à leur demande de dédommagement. Cette procédure leur laisse l’espoir d’obtenir gain de cause. Cependant, en considérant toutes les raisons et les circonstances, la procédure n’est pas si simple ! Cette démarche doit être plutôt exécutée par des experts ayant l’habitude de résoudre les divers problèmes dus aux conflits liés au transport par voie aérienne.

 

Contacter des experts de l’indemnisation ?

Ce sont des cabinets qui proposent leurs services par voie électronique. Il est toujours difficile voire compliqué pour un simple passager de réussir cette mission sans être accompagné ou orienté par un expert.

En effet, confier son dossier à des juristes ne peut être que bénéfique pour la victime, elle a la possibilité de voir sa demande aboutit en ne faisant le moindre effort. De plus, le service n’est pas payant en cas d’échec.