Indemnisation en cas de surbooking sur un vol de Lufthansa

Un vol surbooké, comment peut-on tirer profit d’un tel désagrément ?

Vous avez déjà entendu parler du refus d’embarquement ? Cette pratique à laquelle les compagnies aériennes dont Lufthansa recourent pour générer plus de revenus sur leur vol peut d’autre part être la cause d’un cauchemar. Pour les passagers, cela peut contribuer à gâcher leurs vacances.

En commercialisant un vol, la mission principale d’une entreprise de transport aérien est d’aider ses clients à rejoindre leur destination en les transportant dans ses appareils. Une compagnie aérienne doit aussi respecter ses horaires et de ne pas vendre des sièges qui sont déjà vendus.

Survendre une partie de ses sièges ? ça peut paraitre une décision bizarre et incompréhensible pour les passagers aériens, toutefois, on doit se figurer que la surréservation est une pratique qui est autorisée et couverte par la loi tout en précisant que les passagers sont de leurs côtés couverts en cas de désagrément.

 

Voyager avec Lufthansa ?

La loi qui favorise le versement d’une compensation aux passagers lésés encadre en particulier les compagnies aériennes de l’UE outre les transporteurs qui desservent des vols de l’Union Européenne.

Les passagers qui sont en possession de billets survendus sont choisis par la compagnie aérienne pour renoncer à leur réservation. Ils seront ainsi replacés sur un autre vol. Cependant, le temps que puisse prendre cette opération peut être excessif, une raison pour laquelle ils méritent d’être dédommagés par leurs transporteurs.

Il est important à obtenir des informations détaillées pour s’éclaircir les idées sur cette pratique, et à quel droit ont accès les victimes, …

Votre avion a décollé sans vous ? Commencez à compter le nombre de minutes que vous passiez dans l’aéroport. Tôt ou tard, la compagnie vous réacheminera vers un autre aéronef. À l’arrivée, vous devez vérifier votre monte. En constatant que vous étiez retardé de plus de trois heures, Lufthansa vous doit surement une indemnité compensatoire.

 

Les attentes des passagers surbookés :

Aucun voyageur ne peut être satisfait de sa situation lorsque son vol subit un surbooking. C’est certain que cette pratique a de gros impactes sur le reste de son voyage.

Afin de faire face aux critiques auxquels elle est exposée lorsque son avion est en surcharge, la compagnie aérienne peut recourir à certaines solutions pour calmer la frustration de ses victimes. Les passagers sélectionnés pour renoncer à leur réservation peuvent se voir offrir certains privilèges en acceptant d’embarquer sur un vol de remplacement (surclassement en avion + chambre d’hôtel, repas spéciaux, embarquement prioritaire, …)

 

Indemniser les victimes :

Être surbooké est finalement pas si mal ! Encore une bonne nouvelle pour les voyageurs expulsés de leur vol. Ceux-ci ont la possibilité de demander une indemnité. Vu qu’ils doivent passer des heures additionnelles à l’aéroport, leur retard est couvert par le règlement général sur la protection des consommateurs aériens dans l’Union Européenne.

Malgré que la loi est à leur côté, plusieurs millions de passagers sont privés de leur droit tous les ans. La raison, ils ne maitrisent tout simplement pas la loi.

Il y a justement des experts qui veillent aux droits des victimes de surbooking. Ceux-ci sont prêts à pendre à leur place la mission de récupérer l’argent que les transporteurs leurs doivent.