Lufthansa : L’indemnisation en cas de vol annulé

Vols annulés, vos droits ne sont plus abandonnés

Lufthansa annule votre vol ? À ce stade, vous et les autres passagers enregistrés pensent à revendiquer à la compagnie allemande une indemnité. La suspension des vols à la dernière minute est un phénomène qui est déjà connu.

Les causes ou les situations qui poussent ou conduisent les transporteurs à annuler des vols, commercialisés pourtant depuis plusieurs jours, sont généralement immaitrisables : Grève imprévue des pilotes et du PNC, moteurs de l’appareil en panne, problèmes de communication à la tour de contrôle, …

Dans une situation pareille, Lufthansa est censée prendre quelques dispositions. Le transporteur allemand pense généralement à replacer ses clients sur un autre vol. Cette solution est la plus logique. Il y en a des passagers qui préfèrent annuler leur réservation au lieu de supporter plusieurs heures d’attente à l’aéroport (Cette procédure n’est pas accessible si le retard ne franchit pas la barre des cinq heures).

Si Lufthansa décide d’arrêter un vol, elle est contraint de fournir des explications sur ce qui s’est déroulé à l’aéroport outre son obligation de s’occuper ses passagers en leur fournissant une prise en charge totale (nourriture + communication + hébergement) tant qu’ils ne sont pas réacheminés vers un autre avion.

L’organisation d’un vol de remplacement peut prendre une dizaine d’heure et parfois une journée complète. À ce stade, les passagers sont autorisés à se plaindre. Ils méritent d’être compensés par leur transporteur.

 

Lorsqu’un vol est suspendu, les passagers sont face à deux choix différents :

  • Rester à l’aéroport et suivre les instructions du personnel la compagnie aérienne jusqu’à ce que cette dernière soit prête pour un nouveau décollage.
  • Annuler sur place la réservation et quitter l’aérogare. Si le vol est annulé à une escale, c’est le transporteur aérien qui doit prend en charge le réacheminement du passager vers son aéroport de départ.

Renoncer à son siège ? Cette décision signifie que le voyageur a droit au remboursement, mais à l’indemnité compensatoire également.

 

Décrocher un dédommagement ?

Le passager doit faire à de nombreux obstacles avant d’obtenir son argent. Affronter au début une équipe d’avocat défendant les intérêts de sa compagnie aérienne ! La victime a à son tour besoin de l’assistance des juristes qui sont capables de maitriser la situation.

La Cour de justice de l’Union européenne a pourtant détaillé la loi de d’indemnisation, qui a été mise en place depuis une dizaine d’année, les compagnies aériennes prennent des mesures préventives pour éviter d’être pénalisées par la réglementation européenne.

Présenter des excuses qui ne sont pas justes aux passagers, est la solution optimale à laquelle les transporteurs aériens n’hésitent d’y recourir pour échapper à toute accusation qui peut être portée contre eux, et qui peut donner accès à la réparation.