Réclamer une indemnité pour un retard chez Iberia

Créée en 1927, la compagnie aérienne Iberia qui compte parmi les plus anciennes au monde, est une société de transport aérien espagnole, qui dessert une centaine de destinations dans le monde entier, depuis sa base qui se trouve à Madrid.

Plusieurs perturbations peuvent arriver durant un vol de la compagnie, dont le retard de vol. Une situation dont les passagers ne sont pas toujours satisfait. Qui leur donne droit à une indemnisation de la pars du transporteur, d’après le règlement du transport aérien européen 261/2004, étant considéré comme un préjudice subi par les voyageurs.

 

Le droit à l’indemnisation en cas de retard :

Les vols retardés sont depuis toujours une source de conflit entre les passagers aériens et leurs transporteurs. C’est pourquoi en février 2004 le parlement européen a décidé de mettre en place un règlement dont l’objectif est de préciser de façon explicite les droits des passagers, par deux arrêts successifs, l’arrêt Sturgeon en 2009 et l’arrêt Nelson en 2012.

En effet, depuis la mise en place de ces deux lois, en cas de vol retardé de plus de 3 heures, le passager peut prétendre à une indemnisation pour vol retardé par Iberia Airlines allant jusqu’à 600 euros.

Les conditions d’éligibilités :

Le règlement européen stipule que lorsque le vol retardé est effectué par une compagnie européenne (ce qui est le cas pour Iberia), une réclamation à l’indemnisation peut être faite par le passager, pour tous ses vols qui décolle et/ou arrive à un aéroport européen.

 

Le retard de vol de 3h :

Le passager aérien victime d’un retard de vol de 3h et plus, qui n’est pas en cause de ce retard, en étant arrivé à l’heure à l’enregistrement, est éligible à recevoir en plus d’une prise en charge et d’une assistance, une indemnisation dont le montant peut s’élever à 600 €, de la pars de la compagnie aérienne Iberia. Sauf si elle est en cause pour ce problème (grève interne, panne technique), ou qu’elle est victime d’une force majeur.

Cette notion désigne un événement ou une situation qui n’aurait pu être évité bien que la compagnie ait pris au préalable toutes les précautions nécessaires pour assurer le bon déroulement du vol.

Si la compagnie arrive à prouver que le retard de vol est causé par des circonstances extraordinaires, elle ne sera pas responsable et sera exemptée de verser des indemnités à ses passagers.

Cela peut être : Instabilité politique, condition météorologique, catastrophe naturelle, restriction du trafic aérien, fermeture de l’aéroport, collision aviaire, maladie d’un passager, Grève au niveau de l’aéroport…

 

L’indemnisation vol retardé Iberia Airlines :

Le montant de la compensation financière qui revient de droit au passager aérien, selon le règlement 261/2004, varie en fonction de la distance du vol, et non pas du prix du billet :

  • 250 euros : pour un vol dont le trajet est inférieur à 1500 km
  • 450 euros : pour un vol dont la distance est comprise entre 1500 et 3500 km
  • 600 euros : pour un vol dont le trajet est supérieur à 3500 km

L’indemnité peut être réduite à 50% si le retard à l’arrivée à la destination finale est situé entre 3 et 4 heures, mais cela concerne uniquement les vols de plus de 3500 km.

A savoir que :

La réglementation européenne (CE) 2004/261 prévoit aussi une assistance aux passagers, le temps d’attente à l’aéroport, indépendamment du versement d’une compensation financière et du prix du billet d’avion :

  • Pour 2h et plus: Iberia devra proposer, des boissons, des repas, 2 appels téléphoniques ou l’envoi gratuit de 2 emails, ou un hébergement au besoin…
  • Pour 5h et plus : Iberia devra laisser le choix au passager entre renoncer à son vol et se faire rembourser, ou accepter le réacheminement à destination finale, proposé par la compagnie.