Vol retardé chez Finnair ? Faites vous indemniser

En activité depuis 1923, Finnair, est la plus grande et la plus importante compagnie aérienne semi-privée de Finlande, dont plus de 55 % de ses actions sont encore de la propriété du gouvernement finlandais.

En tant que compagnie aérienne basée dans un pays de l’Union Européenne, Finnair est soumise à la règlementation CE N° 261/2004, relative à l’assistance et à l’indemnisation des passagers en cas de perturbations sur les vols, dont le retard de vol de plus de trois heures, qui assure aux passagers une compensation allant jusqu’à 600 €.

 

Le droit à l’indemnisation en cas de retard :

Le règlement CE 261/2004 du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne en date du 11 février 2004, a été rédigé pour remplacer l’ancien règlement CEE 295/91 du 4 février 1991. À la différence de l’ancien règlement, le nouveau règlement offre plus de protection aux passagers aériens.

La Finlande est un pays européen qui est conforme à se règlement à travers de sa compagnie Finnair. En effet, en cas de retard de vol, les voyageurs, s’ils en font la demande, se voient offrir une indemnité dont le plafond est limité à 600 €, sous certaines conditions.

 

Les conditions d’éligibilités :

Le trajet du vol Finnair:

Les vols de la compagnie aérienne européenne Finnair, qui partent d’un aéroport situé dans un pays tiers de l’Union européenne et ou dont la destination est un pays de l’Union européenne, donnent le droit au passager de prétendre à une compensation financière en cas de retard de vol de plus de 3 heures.

 

Le retard de vol de 3h :

Si le passager est arrivé à l’enregistrement à l’heure avec tous les documents nécessaires, et qu’il n’est pas en cause d’un retard. Et qu’il arrive à destination finale avec 3 h de retard, il est éligible à recevoir en plus d’une prise en charge et d’une assistance, une indemnisation dont le montant peut s’élever à 600 € de la pars de la compagnie aérienne Finnair. Sauf si le retard est causé par une force majeure.

D’autres problèmes internes de la compagnie dont la grève des employés ou les pannes techniques, sont en mesure de donner aussi le droit au passager à prétendre à la compensation.

 

L’indemnisation vol retardé Finnair :

En cas de retard de vol de plus de 3 heures, le passager peut bénéficier d’un dédommagement qui dépend de la distance du vol. Ce montant est fixé à :

  • 250 € : dans le cas de vols jusqu’à 1500 km ;
  • 400 € : dans le cas de vols au sein de l’Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ;
  • 600 € : dans le cas de vols de plus de 3500 km.

Pour déterminer l’heure d’arrivée effective du vol, il faut calculer l’heure à laquelle l’avion a ouvert ses portes, et non pas l’heure à laquelle il s’est posé sur la piste d’atterrissage, d’après l’arrêt de la CJUE du 4 septembre 2014.

 

La prise en charge par Finnair à l’aéroport :

En cas de retard important au départ d’un vol, la réglementation européenne (CE) 2004/261 prévoit une assistance indépendamment du versement d’une compensation financière et du prix du billet d’avion, de la pars de la compagnie aérienne. Cette obligation d’assistance est due lorsque l’avion subit un retard d’au moins 2 heures, elle comprend des repas et des boissons, hébergement…etc., le temps d’attente à l’aéroport. Si le retard est de plus de 5 heures, Finnair doit donner le choix entre le réacheminement ou le remboursement à ses victimes.