Emirates : Remboursement de billet d’avion

Se faire rembourser le montant de son billet après une interruption du vol

Pour chaque vol retardé de plus de cinq heures ou pour une toute liaison annulée, les passagers sont autorisés à demander à Emirates de leur rendre leur monnaie.

Peu importe les conditions de voyage, que cette perturbation est due à un problème qui est né d’une faute, erreur ou problème relatif ou non à la compagnie aérienne des Emirats-Arabes-Unis, le remboursement de son billet d’avion peut être demandé sous les sept jours qui suivent sa date de départ.

Quant aux voyageurs réservant leur billet d’avion sur le site Emirates.com, ceux-ci peuvent se diriger vers le site web de leur transporteur pour effectuer la demande de leur remboursement. Le montant requis est réglé généralement sous un délai maximum de deux semaines à compter de la date prévue du vol.

Le passager peut retrouver sa réservation en ligne, soit pour rectifier ses données Booking ou pour annuler définitivement son vol.

Si un problème survient lorsque au début ou à la fin de la procédure (bug, une partie de formulaire qui ne fonctionne pas, …), il faut se déconnecter de cet espace puis pointer son curseur vers « Gérer la réservation », et réessayer à nouveau.

La plateforme est également accessible  pour les personnes procédant à la réservation de leur siège depuis les agences et les bureaux d’Emirates ou ceux qui ont acheté leurs billets en contactant le service client de cette compagnie.

Si votre voyage à bord d’un avion Emirates été planifié par une agence de voyage, la demande de remboursement doit être déposée à son nom.

 

Indemnisez-vous :

L’huile et l’eau ne se mélangent pas, de même pour le remboursement et l’indemnisation. Tant de passagers n’en font pas la différence.

Ce sont pourtant deux droits indiscutables, les passagers peuvent se faire rembourser lorsqu’ils renoncent à leur réservation soit à cause de l’annulation du vol ou suite à un refus d’embarquement en raison de surréservation.

 

Obtenir gain de cause:

Il y a en fait certaines conditions à réunir pour débloquer l’accès au dédommagement financier. Ce que doit le transporteur à son passager après avoir provoqué le désagrément qu’il ait supporté à l’aéroport.

Il est à rappeler que les indemnités forfaitaires ne doivent pas être réglées sous forme de bon d’achat, mais plutôt sous forme de virement bancaire.

Recevoir son dédommagement lorsque son vol est surbooké : Et cela hors ce que propose Emirates à ses victimes pour les pousser à accepter de laisser leurs sièges à d’autres voyageurs sans provoquer leur colère.

Les passagers impactés par le surbooking doivent réclamer à leur transporteur une somme d’argent dont la valeur est évaluée en fonction de la distance kilométrique que l’avion doit parcourir avant son atterrissage.