EasyJet : Vol retardé & réclamation

Les retards d’avion, un phénomène qui détruit votre voyage

Le jour de départ, il se peut que plusieurs vols devant décoller depuis votre aéroport soit retardés, parmi lesquels peut figurer le vôtre, qui est opéré par EasyJet.

Dés le début des années 2000, le secteur du transport aérien a subi plusieurs mutations dont la naissance d’une loi qui protègent les passagers contre tout genre de lésion.

Établi en février 2004, c’est un règlement qui a en fait permet de garantir plus de transparence quant aux droits des consommateurs aériens.

Avant que cette loi voie le jour, pour les compagnies aériennes, éviter les retards n’a jamais été une priorité. Elles n’avaient pas à se soucier des contraintes liées à ce phénomène.

Les choses ont rapidement changé lorsque le parlement européen a décidé de prendre des mesures concrètes pour assurer plus de protections aux passagers contre les divers désagréments moraux qui peuvent leur arriver avant le décollage.

À force d’être retardés par leurs opérateurs aériens, plusieurs passagers ont fini par s’habituer à ce genre de situations. Les retards de vols restent toutefois une bonne source de frustration pour eux.

Dans le contrat de travail, les horaires de départ et d’arrivé du vol réservé sont mentionnés. Un avion ne peut décoller avant l’heure, comme il ne peut arriver après l’heure, …

De multiples imprévus pouvant survenir et affecter le déplacement des passagers à bord des avions easyJet. En cas où la compagnie britannique se trouve dans l’impossibilité de décoller après trois heures de retard, elle doit une compensation à ses clients, elle doit être accordée sous la forme d’un virement bancaire.

250euros pour des vols de trajets inférieures à 1500km, 400 euros pour des liaisons supérieures à 1500km, et 600euros pour toutes les liaisons long courrier dont le nombre de kilomètres parcourus est supérieur à 3500km. Le versement d’un dédommagement est une obligation du transporteur aérien de la Grande Bretagne à l’égard de ses clients lésés par ce désagrément.

 

Les autres obligations d’easyJet envers les passagers retardés :

Être coincé à l’aéroport pendant trois heures additionnelles implique qu’on est officiellement éligible à l’indemnité forfaitaire, bien entendu que cette durée du retard donnent aux passagers droits de demander des rafraichissements, passer deux appels téléphoniques, …

 

Les retards peuvent être plus excessifs :

Ils peuvent aller jusqu’à cinq heures voire plus. Dans cette situation, le passager se trouve face à trois choix différents :

 

Modifier sa date de départ : Reporter son voyage à une journée ultérieure

Annuler son billet : Obtenir remboursement. easyJet doit aussi fournir un transport à ses clients renonçant à leur réservation en les réacheminant vers leur point de départ.

Supporter l’attente à l’aéroport : Tôt ou tard, les passagers sont placés sur un vol  de remplacement, néanmoins, cela peut nécessiter forcément de subir plusieurs heures d’attente à l’aéroport.

Si aucun vol n’est prêt pour le décollage durant la journée, les voyageurs ont droit à une nuitée gratuite, dans un hôtel situé à proximité de leur aérogare.

Défendre ses droits : En recourant  à des juristes en leur confiant son dossier. La procédure est simple, gratuite en cas d’échec, et exécutable par voie électronique.