Annulation des vols ASL Airlines

Vol annulé : Cas ouvrant droit au dédommagement financier

Votre vol avec  ASL Airlines est reporté ? Votre réservation est ainsi annulée. Tant de personnes malchanceuses vivent une telle situation à l’aéroport. Le phénomène de l’annulation des vols n’est pas nouveau, mais il ne cesse d’évoluer, ce qui provoque encore le stress chez les passagers craignant que leur vol soit annulé à la dernière minute notamment si c’était le vol retour. Le temps d’attente à l’aéroport sera plus long que prévu.

Il n’est pas question qu’on doit revendiquer à sa compagnie aérienne une indemnité pour la longue attente supplémentaire qu’elle a fait supporter à son passager avant le réacheminer vers sa destination.

En confirmant que votre vol ne sera pas desservi par ASL Airlines, vous êtes face à un choix entre :

Annulation de billet : Puis remboursement des frais et taxes de sa réservation de siège

Embarquement à bord d’un autre vol : Se diriger vers un autre avion ASL Airlines. Toutefois, le passager risque d’attendre pendant plusieurs heures additionnelles à l’aéroport avant de pouvoir embarquer à nouveau sur un autre vol. Opter pour ce choix implique que le passager a décidé de conserver son billet d’avion et continuer ainsi son voyage avec le transporteur français.

 

Avoir droit à la compensation:

Plusieurs passagers pensent qu’annuler un billet d’avion les prive de leurs droits à l’indemnité. C’est totalement faux, vous pouvez réclamer une compensation même si vous étiez déjà remboursé par votre transporteur.

 

Cas où ASL Airlines peut vous priver de l’indemnité:

En vous informant du changement d’horaire de votre vol une semaine au minium à l’avance ou si vous avez réussi à vous diriger vers un vol alternatif dont le retard total accumulé à l’arrivée est inférieur à trois heures.

Il y a d’autres cas où le transporteur basé à Paris-CDG peut refuser de répondre à vos revendications. Il y a des circonstances dites exceptionnelles qui ne peuvent pas être contrôlées par les opérateurs aériens, causant l’annulation du vol. Il peut s’agir de mauvaises conditions météo, d’une grève externe à la compagnie assurant la desserte, …

Des départs de vols peuvent être également suspendus à cause d’un arrêt de travail des contrôleurs aériens. C’est aussi un bien cas de force majeure exonérant les transporteurs aériens à toutes obligations envers leurs clients.

Fermeture de l’espace aérien, des contrôleurs aériens en grève, … ce sont tous considérés comme circonstances extraordinaires.

En effet, pour les compagnies aériennes, ces cas représentent pour elles une solution efficace pour échapper à régler les dossiers déposés par ses clients, qui donnent lieu au dédommagement forfaitaire. Elles n’hésitent ainsi à les citer à chaque fois qu’un de leur vol soit annulé.

 

Obtenir de l’aide en faisant appel à des spécialistes  de l’indemnisation :

Depuis la création des cabinets se spécialisant dans la réparation des désagréments moraux, engendrés et causés par l’annulation surprise des vols, les compagnies aériennes n’arrivent plus à maquiller la vérité. Et depuis, les passagers ont plus de chances de voir leurs demandes de dédommagement aboutissent.