Air Arabia Maroc: Retard de vol & Indemnisation

Vous êtes retardé par l’opérateur marocain ? Une indemnité est prévue par loi

Un vol en retard ? Opéré par Air Arabia Maroc, non seulement, il ne décolle pas à l’heure prévue, mais le retard cumulé sur la liaison peut être très gros, les passagers pensent même parfois reporter leur voyage.

Si le temps d’attente à l’aéroport atteint les deux heures, les voyageurs reçoivent des repas et des collations sachant qu’ils ont également la possibilité de prendre contact avec leurs proches par les biais des appels téléphoniques ou en envoyant des SMS. Le service est inclus également dans la charte des droits des consommateurs aériens.

Il est possible qu’après une heure d’attente supplémentaire à la salle d’embarquement, l’avion ne roule toujours pas vers la piste de décollage, le retard doit être indemnisé.

Un dédommagement compensatoire doit être réglé au profit des passagers même si après plusieurs heures d’attente, ils finissent par prendre le vol prévu,.

En effet, il ya plusieurs facteurs qui font que les passagers subissent des difficultés lors de la procédure entamée pour l’obtention d’un gain de cause suite à un désagrément qui résulte d’une panne, ou d’une grève annoncée par le syndicat des pilotes, …

Indépendamment des vraies raisons et les preuves des désagréments occasionnés par le transporteur aérien du Maroc à une partie voire l’intégralité des passagers présents à l’aéroport, les compagnies aériennes ont peur que la facture soit lourde, elles n’hésitent ainsi à falsifier les preuves, notamment qu’elles savent que les connaissances des passagers en matière de leurs droits ne sont pas suffisantes pour pouvoir clarifier le rôle du transporteur dans la perturbation de leur vol.

Ce qui peut soulager les passagers venant juste de découvrir qu’il y a un règlement officiel qui protège leurs droits, et qu’ils sont autorisés à demander des indemnités pour tous les vols retardés durant les soixante derniers mois.

Renforcés depuis le mois de février 2004, le nombre de passagers décidant de défendre leurs droits, est en forte augmentation.  Et la raison, la naissance des startups qui aident à décrocher l’indemnité.

 

Des startups interviennent au côté des victimes

Pour les usagers des avions, lésés par des préjudices moraux, causés par leurs transporteurs, ceux-ci sont ravis de connaitre qu’ils y a des sociétés qui acceptent de les défendre sans engagement. Et plus encore, s’occuper de la création voire le montage du dossier, et son transmission à la compagnie aérienne ou à la Cour de justice.

Passer par les services proposés par les organismes privés engageant des juristes à plein temps pour la révision des dossiers déposés par les victimes ? C’est la solution ultime à tout problème voire désagrément causé au passager, occasionné par un évènement se produisant à l’intérieure de la compagnie aérienne.

Toute la procédure est résumée en une seule étape simple : Remplir un formulaire électronique et le transmettre aux experts juridiques en un clic seulement.