Compensation financière en cas de Surbooking chez Turkish Airlines

Turkish Airlines a survendu votre siège ? Évaluez votre droit en ligne

Passager refoulé d’un vol surbooké ? Vous étiez peut être un jour le protagoniste d’un tel évènement. Le personnel de bord vous a demandé de quitter l’aéronef alors que vous vous étiez déjà assis dans votre fauteuil. Face à la pression exercée sur vous, vous êtes forcés à accepter les ordres des membres du personnel navigant commercial, si votre nom apparait dans la liste des passagers sélectionnés pour céder leurs sièges, après qu’un tirage au sort a été effectué sur place.

L’avion dans lequel vous deviez embarquer est parti sans vous ? En descendant de l’appareil, le passager surbooké doit rester dans le hall. Il doit attendre jusqu’à ce que la porte d’un autre avion (envoyé vers la même destination que la sienne) soit ouverte pour embarquer.

Cette pratique qui est bénéfique pour les compagnies aériennes, peut être la raison pour laquelle les vacances de certains voyageurs sont bousillées.

Sans doute, les compagnies aériennes cherchent à plier rapidement l’affaire. Elles cherchent à éviter tout scénario catastrophe. Certains passagers peuvent refuser de répondre à la demande de leurs opérateurs, ceux-ci n’hésitent d’entrer en négociations directes avec leurs clients contre l’annulation de leur réservation. Les passagers lésés se voient offrir accès à des privilèges et avantages attrayants en acceptant de renoncer à leur booking.

Un tel scénario est vécu par les milliers de passagers chaque année. Même s’ils sont surclassés sur le prochain vol ou ils sont récompensés par leur transporteur leur offrant une somme d’argent contre leurs sièges. Le surbooking est encadré par une loi, une réglementation qui détermine ce que les transporteurs doivent offrir à leurs passagers afin que le désagrément occasionné soit réparé.

Cette pratique commerciale est exploitée déjà par les centaines d’opérateurs. Les millions de passagers sont touchés. La situation peut être néanmoins bien gérée par les compagnies aériennes. Les passagers acceptent leur proposition, une stratégie gagnant-gagnant. Cependant, ce que les victimes de la surréservation ne savent pas, c’est qu’ils ont la possibilité de réclamer une compensation supplémentaire.

 

Les retards de transport sont indemnisables :

Les passagers qui disposent d’un billet d’avion et une carte d’embarquement ne peuvent pas être refusés à l’embarquement. Alors, en admettant que ce ne soit pas, ils ont la possibilité de tirer profit des désagréments de leur voyage avec Turkish Airlines en lui revendiquant une indemnisation.

Trois heures sont déjà écoulées après le décollage de votre avion alors que vous n’êtes pas encore réacheminé vers un autre aéronef ? Souriez, car vous êtes devenu éligible à une indemnité monétaire.

Vous êtes peut être excité à l’idée de commencer à défendre tout de suite vos intérêts. Sachez que pour un simple passager qui n’est pas habitué à se lancer dans les procédures litigieuses, le combat est perdu avant  son commencement.

 

Des startups règlent vos demandes d’indemnisation

Il y a en effet des spécialistes qui connaissent les détails de la loi, qui puissent ainsi vous assister à chaque fois que vous rencontrez un voire plusieurs préjudices en prenant l’avion. Contactez-les et bénéficiiez d’une assistance et une prise en charge complète de votre dossier, tout ça par voie électronique.