Indemnisation chez SmartWings en cas de retard de vol

Avion en retard, les cas où Smartwings est censé vous indemniser

Être retardé par Smartwings au départ d’un aéroport en Turquie, en France, Emirats-Arabes-Unis, … ça change rien, vos droits à l’indemnisation restent accessibles. Il reste à vérifier si aucun cas de force majeure n’avait le moindre impact sur le vol, car ça peut exonérer le transporteur de toute obligation de paiement d’une indemnité.

Il y a de nombreuses raisons de ne pas croire les explications avancées par les transporteurs aériens lorsque des retards accusent leurs vols. Généralement, les compagnies aériennes y recourent pour éliminer toute possibilité de payer une indemnité à leurs clients, et qui représentent en fait leurs plus grandes hantises.

La situation de vient plus compliquée encore lorsque les retards sont affichés sur des liaisons de longues distances (long courrier).

En étant confronté à une telle situation, on a l’impression que son entreprise du transport aérien lui avance des arguments qui ne correspondent pas à la réalité des faits.

 

La loi européenne déplore les conséquences des retards sur le voyage des passagers, sur leurs vacances ou leur business, … elle a ainsi créé un texte (en 1990 et rénové en 2004) pour qu’il soit adapté à toutes les situations préoccupantes vécues par les passagers aux aéroports.

Face à l’évolution des cas de retard engendrant en parallèle l’augmentation du nombre de passagers levant leur voix contre les entreprises du transporteur aérien en leur revendiquant l’adoption des solutions adéquates pour faire face aux préjudices occasionnés aux voyageurs à chaque fois qu’ils arrivent pas à leur destination à l’heure prévue, il est devenu nécessaire pour les consommateurs de s’informer correctement sur leurs droits.

C’est en effet la seule solution afin de conserver espoir pour avoir accès à l’indemnité financière.

N’attendez pas que votre opérateur vous fournit des informations sur vos droits. Les transporteurs aériens veillent en fait à ce que les passagers soient toujours mal informés de leurs droits, et être ainsi toujours loin d’obtenir des dédommagements.

Tant de voyageurs croient que le rôle d’une compagnie aérienne se limite à les nourrir et les loger, … Le centre européen des consommateurs aériens a pourtant récapitulé les cas où les passagers peuvent avoir accès à un droit plus important qui est le dédommagement financier.

 

Les sociétés d’indemnisation proposent des solutions efficaces pour le dédommagement des passagers :

En effet, connaitre mal ses droits ne constitue pas le seul obstacle pour la victime. Afin d’être en mesure de réparer un litige lié au retard d’un vol, il faut tout simplement être un juriste expérimenté.

Plusieurs experts juridiques ont justement eu l’idée de créer des startups se consacrant aux missions de défense des intérêts des passagers aériens dont l’originalité du service résident d’être capable de défendre à distance la victime en n’utilisant rien que ses données de réservation.