SmartWings : Correspondance manquée & indemnisation

Correspondance ratée, quelle indemnité à accorder aux victimes ?

Plusieurs passagers préfèrent prendre des vols avec escales, et ils ont sans doute leurs raisons. Les tarifs des vols composés de deux itinéraires ou plus sont moins chers par rapport aux tarifs des liaisons directes. On constate notamment la différence entre leurs prix sur les vols longs courriers.

En effet, tout a ses avantages et ses inconvénients. Si les vols avec escale sont moins chers par rapport aux vols directs, ils apportent en effet plus d’inconvénients aux passagers. Citant l’exemple des correspondances ratées, celles-ci sont dues aux retards des vols initiaux. Tous les passagers préférant de voyager sur les lignes qui comprennent des escales sont soumis au risque de rater leur avion.

De nombreux problèmes peuvent provoquer les retards d’avions. Des milliers de passagers se trouvent tous les jours coincés au milieu de leur trajet. Si leur avion est parti sans eux, ils doivent rester à l’aérogare et attendre jusqu’à ce que leur opérateur les trouve des sièges vides sur d’autres avions déployés vers leur destination.

Selon les conditions de contrat de transport Smartwings, le passager a droit au remboursement outre un transfert gratuit vers son aéroport de départ si son escale est annulée, et si aucune possibilité de réacheminement de transport vers sa destination finale ne lui a été proposée par sa compagnie aérienne.

Le transporteur de la République Tchèque est aussi accusé de la violation de son contrat de voyage. Il doit ainsi un dédommagement aux victimes.

Une compensation doit être fournie aux passagers à partir du moment où le retard sur leur vol, franchit le seuil de trois heures.

En termes de dédommagement, il s’agit d’une somme d’argent déterminée par une loi officielle. Un barème a été également mis en place pour évaluer et calculer le coût de l’indemnité.

 

Être compensé par Smartwings?

Rater son avion peut avoir des conséquences sérieuses sur le plan de son voyage. Le passager mérite d’être indemnisé financièrement. Sachant que les correspondances manquées font partie de la liste des préjudices donnant lieu à la réparation, comme prévoit la loi, il est toujours difficile de prétendre à une indemnité.

Les compagnies aériennes jouent leur jeu. Elles n’épargnent pas d’efforts pour éviter de payer le moindre centime à leurs passagers.

Souffrant depuis longtemps de la marginalisation de leurs droits par les opérateurs aériens, les consommateurs aériens peuvent encore y croire à la possibilité de rendre justice et récupérer leur dû.

Il existe aujourd’hui des cabinets qui proposent des services se basant sur la récupération des gains de causes des victimes. Ce sont des équipes de juristes et experts juridiques qui concentrent tout leurs efforts sur la défense des droits et intérêts des passagers victimes de différents désagréments pouvant être occasionnés par les compagnies aériennes dont les correspondances manquées.