French Bee : Vol annulé & Dédommagement

Vol annulé ? Laissez-vous orienté par des experts de l’indemnisation

Un vol annulé égale à une journée gâchée, une journée de vacances perdue, une nuitée payée sans être exploitée, … ce phénomène qui constitue un orage de frustration entre les passagers, de toutes les nationalités, de cessent pas de s’agrandir.

Le nombre de passagers qui sont laissés à l’aéroport à cause de l’annulation de leur vol est estimé à seize millions chaque année, et en Europe seulement.

La naissance de la loi qui prévoit l’indemnisation des passagers annulés, a néanmoins contribué à soulager les victimes de ce préjudice. Les voyageurs qui se trouvent dans l’obligation de retracer leur plan de voyage car leur vol est suspendu, peuvent exiger à leur compagnie aérienne de leur payer un dédommagement.

 

Que dit la loi :

Pour les passagers qui viennent de débarquer de leur avion French Bee, mais après une dizaine d’heures de retard, il y a une loi qui les protègent et qui éclaircit leurs droits. C’est une réglementation qui s’applique lorsque le retard affiché sur un vol n’est pas moins de trois heures.

La loi de l’Union Européenne prévoit des compensations en argent au profit des voyageurs. Ce sont bien évidemment ceux qui sont en possession de leurs cartes d’embarquement.

Face à cette situation, les passagers doivent éviter à perdre leur temps et se mettre en colère. Ils peuvent aller se renseigner sur leurs droits en vérifiant leur éligibilité à la réparation prévue par la réglementation européenne au profit des passagers lésés.

 

Demander un remboursement :

La compagnie française est obligée de rendre l’argent à ses clients si ces derniers décident de renoncer à leur réservation après avoir été coincé à l’aérogare pendant cinq heures ou plus (à compter de l’heure de départ prévue de leur vol).

Récupérer l’argent de son billet ne signifie pas que le voyageur perd son droit à l’indemnité. Il peut se faire rembourser et se faire indemniser également une fois en confirmant que son vol répond aux exigences de la loi en vigueur.

Pendant qu’ils effectuent les démarches pour obtenir ce que leur doit French Bee, les clients de cette compagnie se rendent compte qu’ils ne disposent pas de solutions fiables pour vaincre la puissance juridique de leur transporteur.

 

Être indemnisé par sa compagnie aérienne ?

Pour une centaine  de millions de passagers, ce droit s’est transformé à un rêve. Les démarches requises pour avoir une indemnité n’étaient jamais à leur portée de main. Connaitre la loi ne suffit pas pour se défendre et récupérer l’argent quelui doit sa compagnie aérienne après avoir retardé son vol.

Les refus d’embarquement, les retards et la suspension imprévue des vols, … tous ces évènements peuvent nuire au plan de voyage de certains passagers, … Malgré que ce soient elles qui cause ce désagrément à leurs clients, les compagnies aériennes refusent de les payer des compensations. Ceux-ci n’avait à leur tour qu’accepter les choses telles qu’elles soient, mais cela avant que les sociétés d’indemnisation voient le jour.

Aujourd’hui, plusieurs startups se donnent mission de pousser les transporteurs à respecter les droits de leurs clients en leur octroyant une indemnité compensatoire en cas de conflit.