Air France : Vol Annulé & Indemnisation

Air France annule votre vol ? Ce que vous devez faire pour défendre vos intérêts ?

Partout en Europe, en Afrique et dans le reste du monde, des centaines de vols sont annulés tous les jours. Des grèves sont déclenchées par le syndicat des pilotes sans prévenir les compagnies aériennes, des pannes qui sont détectées juste à peine avant le départ poussant les pilotes à annuler la desserte en éviter tout risque ou complication pouvant survenir en plein vol, …

Pionnier dans le transport aérien en France et dans le vieux continent, Air France est une compagnie qui propose et assure des centaines de dessertes tous les jours, en conséquence, c’est tout à fait logique que certains de ses vols soient annulés.

 

Un décollage d’avion interrompu ?

C’est suffisant pour provoquer la déception des passagers. Heureusement que dans des situations similaires, ceux-ci disposent des droits à défendre, et qui sont avantageusement protégés par une loi officielle. Baptisée 261/2004 CE, celle-ci a contribué depuis son établissement en février 2004 a réalise la justice et défendre les passagers lésés par les annulations de leurs voyages.

Tout est mentionné dans le contrat de voyage (ou bien le billet d’avion), la date et l’heure de départ et d’arrivée, … Des milliers de voyageurs sont impactés par ces perturbations. Annuler leur vol signifie qu’ils seront arrivés à leur destination à une date ultérieure. Pour eux, la situation ne tarde pas à se transformer en un cauchemar, la durée d’attente peut s’étendre jusqu’à 24h voire plus, …

Ils sont nombreux les passagers qui sont impactés par la suspension de vols. Air France prend en charge ses clients. Elle les réachemine vers des hôtels qui sont situés à proximité de l’aéroport afin qu’ils puissent se reposer et se restaurer.

La loi indique que si le vol n’a pas lieu trois heures après l’heure prévue d’embarquement, l’opérateur est jugé responsable du désagrément subi par les voyageurs. Ceux-ci ont par conséquent droit à l’indemnité.

Toutefois, les transporteurs aériens jouent leur jeu. Ils peuvent faire semblant que l’interruption du départ du vol n’était pas leur faute, mais plutôt celle des forces extérieures qui apparaissent soudainement et qui rendent impossible la maitrise de la situation.

Néanmoins, avec la naissance des startups qui se donnent mission de protéger et défendre les droits des passagers, ces derniers ont vu leur chance d’obtenir un dédommagement augmenter.

Pour se faire indemniser, les voyageurs dont le vol est annulé ou reporté privilégient le contact avec des juristes au lieu de perdre leur temps à se plaindre auprès de leurs compagnies aériennes pour n’obtenir aucune réponse satisfaisante.

 

Recourir à des cabinets d’indemnité ?

Une valeur ajoutée pour assurer plus de transparence lors de traitement des conflits et litiges relatives au transport aérien, et qui ne peuvent pas être généralement résolus à l’amiable.