Indemnisation de Ryanair en cas de vol annulé

Vol perturbé par une annulation : Que doit faire le passager ?

Toute compagnie aérienne est censée prendre toutes les mesures indispensables pour éviter que tout genre de situation indésirable se produise avant le départ dont les annulations de vol. Cependant, Il est vrai que parfois toutes les mesures soient prises, et pourtant le vol n’a pas lieu. L’avion ne roule pas vers la piste pour des diverses raisons (Panne touchant subitement le cockpit, pilotes refusant de décoller en annonçant plusieurs jours de grève, …)

Perturbation dans le ciel, une seule victime qui est le passager. D’autres situations et évènements peuvent entrainer l’annulation des vols, comme le climat ou des problèmes relatifs à la sécurité civile, … Il est quasiment impossible que ce genre de situations soit contrôlé et maitrisé par les opérateurs aériens.

De toute manière, les transporteurs aériens sont tenus fournir des explications et des arguments justes à leur client en étant responsable sur la perturbation de leur planning de voyage.

 

Ryanair a annulé votre vol ?

Pour cette compagnie low cost, la facture peut être lourde. Ses passagers peuvent lui revendiquer une indemnisation même si elle a réussi à les replacer sur un autre vol. Evidemment, ça dépend du retard affiché à leur arrivée. Si par exemple, dans le contrat de voyage, l’heure d’arrivée est à 16h00 alors qu’en fait, l’avion a atterri à 19h10 ou à 20h00, … le vol est considéré comme éligible à l’indemnisation forfaitaire.

La survenance d’une panne, le déclanchement d’une grève des PNC, une pluie verglaçante qui rend impossible le décollage de l’aéronef, … Ils sont nombreux les évènements qui peuvent être derrière l’échec de votre départ. À l’égard des droits de passagers, ceux-ci peuvent avoir recours à une compensation financière, mais tout d’abord, afin d’éviter de commettre d’injustice envers la compagnie aérienne, il faut confirmer que le déroulement du vol n’a pas été affecté par des cas de circonstances extraordinaires. Dans l’hypothèse d’un cas de force majeure, le transporteur aérien se retrouve dispensé de fournir des dédommagements à ses clients. Toutefois, on doit se figurer que les opérateurs profitent de l’existence d’exception. Pour eux, c’est une échappatoire pour empêcher les victimes à obtenir gain de cause.

 

Dans une telle situation, aucun témoignage ne peut affirmer que le désagrément conduisant à l’interruption du voyage est provoqué par un problème interne à l’entreprise du transport aérien desservant le vol.

 

Faire appel aux cabinets d’experts juridiques :

C’est la seule solution apparaissant à la fois efficace pour assurer une meilleure protection et défense de ses droits.

Les professionnels du droit savent comment lire entre les lignes, ceux-ci intègrent des cabinets adoptant des technologies de pointes,  ce qui rend plus facile leur mission de décrocher l’indemnité, celle que Ryanair refuse de régler.

Simplifient, accélèrent les procédures devant mener à l’indemnisation, … des juristes qui se spécialisent dans les services juridiques, sont capables de se battre pour récupérer votre dû, sans engagement. Ils ne déduisent leurs frais de missions qu’en cas de réussite.