FlyBe : Annulation de vol

FlyBe a annulé votre vol ? Découvrez ce qu’elle vous doit

Dans le contrat de transport fourni par la compagnie aérienne FlyBe à son client après la réservation d’un vol, est mentionnée la date et l’heure de départ outre l’heure d’arrivée. Le passager a droit de le résilier si son transporteur décide d’annuler le vol que ce soit pour des problèmes internes à l’entreprise du transport aérien ou indépendants de sa volonté.

Dans une telle situation, les passagers se voient proposer deux choix différents :

  • Rester à l’aéroport et attendre jusqu’à ce qu’un autre vol soit prêt pour le décollage
  • Annuler la réservation puis quitter l’aéroport

En choisissant de renoncer à leur siège, les passagers veulent que la compagnie aérienne leur rembourse la totalité des parties non utilisées de leurs billets d’avion.

De leur côté, les opérateurs aériens sont censés décrire les circonstances de l’interruption de leurs vols. Ils donnent en fait des explications sur la décision surprise, prise aux derniers moments avant le départ. Toutefois, ce n’est pas étrange que FlyBe ou autres compagnies aériennes avancent des fausses preuves sur le désagrément généré par l’annulation du vol.

 

Pourquoi les transporteurs aériens ne disent pas la vérité ?

Tout simplement, les vols annulés sont couverts par un dédommagement financier, tout comme les vols retardés et les autres évènements qui peuvent générer et occasionner des préjudices moraux aux voyageurs.

Réserver des billets d’avion ? Les passagers recourent à cette procédure pour rejoindre leur endroit souhaité, et non pas pour vivre un véritable cauchemar.

Selon la loi de l’aviation civile internationale, les retards entrainés par l’annulation des rotations (+5h) ouvrent accès au remboursement. En revanche, les retards de 3H donnent lieu à l’indemnisation, et cela selon la réglementation mise en place par le parlement de l’union européenne en février 2004.

Découvrir depuis les panneaux affichant les heures de départ de vols à l’aéroport que sa liaison a été annulée. Cette nouvelle est difficilement acceptée par les voyageurs. De leur part, les opérateurs aériens tels que FlyBe cherchent à absorber la colère de leurs clients. Ils jettent le blâme sur la présence des circonstances exceptionnelles (Cas qui se produit soudainement, et qui ne peuvent être contrôlés par l’entreprise elle-même).

 

Des juristes au service des passagers lésés :

Ce sont des experts collaborant au profit des cabinets qui privilégient des solutions de défense par voie électronique. Ils s’occupent de tout, de A à Z. Ils ont besoin uniquement de votre numéro de vol outre la référence de votre réservation. De la constitution du dossier d’indemnisation jusqu’à la négociation d’une compensation avec la compagnie aérienne concernée. Si FlyBe ignore votre droit, il y a surement des juristes qui sont capables de rectifier les choses en vous rendant justice.

 

Solutions de contact ?

Par formulaire, à remplir soigneusement en ligne. Les juristes sont prêts à ouvrir un dialogue avec vous dès qu’ils procèdent à la vérification de votre éligibilité à la réparation.