Vol retardé chez Transavia : Dédommagement des passagers

Tout sur vos droits en cas de retard de vol Transavia

Vol retardé, cette nouvelle qui est dévoilée par Transavia par le biais des panneaux d’affichage à l’aéroport ou par sms, peut avoir un véritable impact sur le reste de votre voyage.

Tout comme la majorité écrasante des transporteurs aériens, la compagnie néerlandaise promet de maitriser la situation lorsque le décollage de son vol n’a pas lieu à l’heure en confirmant à ses clients que son équipe met tout en œuvre afin de se débarrasser le plus rapidement possible du problème qui est à l’origine du retard du vol.

Cette série de retard peut se poursuivre durant plusieurs jours alors que Transavia continue à présenter ses excuses à ses clients en avançant des arguments similaires « Le problème qui était à l’origine de cette situation désastreuse est hors de notre volonté ».

Les retards affichés sur les vols de différents parcours  ne représentent pas un nouveau phénomène. Néanmoins, ils ne cessent de prendre de l’ampleur durant ces dernières années, notamment après l’apparition de la loi 261/2004 CE. Ce règlement qui est le fruit d’un vote réalisé par les députés du parlement européen a contribué à changer en premier la vision et l’idée qu’ils ont eu les consommateurs aériens sur les retards de vol. Auparavant, une arrivée tardive d’un avion provoquait la colère entre les passagers alors qu’aujourd’hui, elle leur fait saliver. C’est parce que les désagréments relatifs au transport aérien donnent lieu à une réparation, plus précisément une compensation financière, et cela depuis 2004 !

 

Vol en retard, qu’est qu’elle vous doit votre compagnie ?

L’heure de départ est arrivée alors que l’avion n’a pas encore roulé vers la piste de décollage ? Attenez-vous que la situation retourne à la normale ? Vous serez contacté par les agents de Transavia après deux heures, ceux-ci vous proposent des produits gourmands + des boissons rafraichissantes.

Ces agents reprennent contact avec vous lorsque la durée du retard accusé sur le vol atteint cinq heures, et cela pour savoir si vous êtes toujours prêts à prolonger votre attente à l’aéroport ou vous préférez annuler votre itinéraire et obtenir remboursement de votre billet.

En effet, les compagnies aériennes ne divulguent pas tous les secrets à leurs clients. En cas de retard, ceux-ci ont accès à d’autres droits plus importants que la nourriture ou le remboursement.

Se trouver dans une situation inhabituelle à l’aéroport, coincé dans le hall pendant des centaines de minutes, … les passagers méritent sans doute d’être compensés. Selon la réglementation en vigueur, afin que ce litige soit définitivement résolu, la compagnie doit s’acquitter de tous les frais dépensés par les passagers après avoir prolongé leur attente à l’aéroport (Repas/boissons + hébergement + appels téléphoniques + sms), Elle doit d’autre part leur offrir une indemnité.

Dans le secteur du transport aérien, une indemnité représente une somme d’argent dont le montant peut différer selon la distance que le passager devrait parcourir en avion pour arriver à l’endroit souhaité (destination). 250 euros (>1500km), 400euros (<1500km>3500km), 600euros (<3500km).

 

Des spécialistes de l’indemnisation des préjudices moraux  vous proposent leur service :

C’est rare où on entend une compagnie parler d’un tel droit à ses clients. Les transporteurs ont peur de payer un dédommagement. Pour les passagers, il est préférable qu’ils soient assistés lors de la procédure par des experts d’indemnisation. Ces derniers sont prêts à vous défendre peu importe les obstacles qui peuvent être créés par les transporteurs.